Blog

Les 6 principaux défis des solutions traditionnelles de sauvegarde de données et de reprise après sinistre

Que pensez-vous que les entreprises utilisent comme levier pour générer des revenus et des bénéfices? Ses LES DONNÉES. Les entreprises utilisent désormais des analyses de données avancées pour lancer leurs produits et services innovants sur le marché, améliorer leurs opérations ou prendre de meilleures décisions basées sur des informations correctes. En bref, les données sont le "BATTEMENT DE COEUR»Pour les entreprises. On comprend donc pourquoi ils font de grands efforts pour le protéger de la corruption ou de la perte.

Historically, companies adopted traditional data protection solutions, but with the tremendous growth of data, the ability to protect that data and ensuring a clean recovery for access during a recovery has become more and more dubious.

Ne pas moderniser leurs stratégies de sauvegarde et de catastrophe a coûté des millions à de nombreuses entreprises. En fait, une étude de 2015 «de EMC suggéré que la perte de données et les temps d'arrêt coûtent au total $1 700 milliards par an " (Le coût réel). Étant donné que les données deviennent numériques, ce nombre devrait augmenter avec le temps. Jetons un coup d'œil à certains des problèmes graves auxquels ils sont confrontés:

1. Corruption et révélation des supports magnétiques

Concerns arise for data integrity for the companies who are still deploying tape backups. Data backup tapes are built with magnetic media, which is extremely vulnerable to corruption and exposure. With data backup tapes, data is usually saved to the magnetic media and any exposure to a fingerprint or getting too close to a magnetized area, leads the data on the tape unusable, and you will only know about the corruption when you try to restore and find it isn’t there. There seems to be a significant failure rate on magnetic media, but still, people assume the data that is stored on their tapes is safe and sound.

2. Planification des capacités

La croissance des données est imprévisible! De nombreuses organisations, même aujourd'hui, ne peuvent pas anticiper la croissance de la quantité de données dont elles ont besoin pour archiver et finissent par avoir un système de sauvegarde de données avec moins de capacité. En bref, cela conduit à de nouveaux investissements supérieurs aux dépenses d'investissement initiales.

3. Une sauvegarde pour la sauvegarde

Les catastrophes naturelles et les perturbations commerciales sont évidentes. Lorsqu'une catastrophe majeure se produit, en particulier celle qui affecte une région entière, vos données peuvent être saines et sauves dans une installation de stockage hors site à plusieurs kilomètres. Il y a de fortes chances que vous récupériez les bandes de sauvegarde dans quelques heures, mais pourrez-vous restaurer les données de ces bandes? Dans le cas où l'unité de sauvegarde elle-même a été détruite ou endommagée pendant la catastrophe, vous devrez trouver une unité de remplacement avant de pouvoir restaurer les bandes. Mais, souvent après une catastrophe, les unités de sauvegarde compatibles sont soit très difficiles, soit impossibles à se procurer.

4. Défis de la reprise après sinistre

Today, data protection being a high concern for today’s enterprises, businesses need to think about more than local backup and recovery, which is “reprise après sinistre.” When it comes to traditional backup disaster recovery solution, it limits a business’s ability to focus on disaster recovery due to the complexity and time it takes to restore data. As a result, businesses will employ less reliable disaster recovery plans and will face a greater risk in the event of a disaster.

5. Utilisation limitée du cloud

Alors que nous parlons de conservation à long terme et de protection des données, le cloud est la nouvelle norme!  Mais il y a des entreprises encore bloquées dans des infrastructures de sauvegarde traditionnelles qui n'ont jamais cherché à adopter le cloud. Cela a entraîné une utilisation raccourcie des technologies modernes et un temps de réforme plus long pour la restauration des données.

6. Récupérations lentes

Le temps de récupération traditionnel varie de quelques jours à quelques semaines, et afin de restaurer le dernier état connu du centre de données, chaque nœud de serveur doit être redémarré, avec des installations fastidieuses du système d'exploitation de base et de l'ensemble du logiciel d'application, y compris toutes les mises à jour et correctifs. De plus, toute la configuration du réseau doit être restaurée conformément aux paramètres d'origine, y compris les VLAN, les VPN, les DNS et les règles de pare-feu.

Après avoir fait tout cela, la sauvegarde réelle peut être chargée, soit de manière incrémentielle, soit en une seule fois, y compris tous les comptes d'utilisateurs, bases de données, documents et autres éléments dans leur dernier état. Dans le cas où la dernière sauvegarde a été effectuée il y a plusieurs jours ou semaines, la récupération peut devenir un processus long et chronophage. Selon EMC, «pour chaque heure d’interruption, les entreprises ont tendance à perdre des milliers de dollars. En moyenne, les entreprises ont connu 25 heures d'indisponibilité inattendue, avec 36% d'entre eux signalant une perte de revenus et 34% signalant des retards dans le développement de produits en raison des perturbations »(temps d'arrêt et perte de données).

Protéger vos données équivaut à protéger de l'argent, elles doivent être conservées dans un endroit vraiment sécurisé où vous pouvez facilement y accéder en cas d'urgence. Nous savons qu'un endroit sûr pour l'argent est la banque et, de même, pour les données, c'est dans le cloud. Les solutions de sauvegarde et de reprise après sinistre dans le cloud sont plus fiables, rapides et sécurisées que les solutions de sauvegarde traditionnelles. Zmanda est une solution tout-en-un de sauvegarde et de reprise après sinistre qui protège les fichiers, les serveurs et des centres de données entiers. Cette solution moderne est conçue pour les entreprises qui ont une tolérance extrêmement faible à la perte de données, aux temps d'arrêt ou à l'atténuation des risques.

Assurez-vous de vérifier Points à inclure dans votre plan de reprise après sinistre

Références:

 

Le coût réel de la perte de données et comment l'éviter. (2017, 24 mai). Récupéré de http://techgenix.com/real-cost-data-loss-and-how-prevent-it/

 

Coût des temps d'arrêt et de la perte de données Entreprises $1,7 billion par an: EMC. (nd). Récupéré de https://www.securityweek.com/downtime-and-data-loss-cost-enterprises-17-trillion-year

Laisser un commentaire

fr_FRFrench